孫有蓉,黎島總編面對面 Yu-Jung Sun, Comment est né le magazine Aurore Formosane?


L’année dernière, le mouvement étudiant baptisé "tournesol" a bouleversé la société taïwanaise. La presse française n'en a que peu parlé. Yu-Jung Sun, une étudiante taïwanaise, a donc décidé de créer, avec quelques amis, le magazine Aurore Formosane dans le but de susciter le dialogue entre la France et Taïwan. En dépit de son apparence modeste, une grande feuille pliée en huit, cette publication trimestrielle nous transmet son amour de Taïwan. Dans cet entretien, la rédactrice en chef d’ Aurore Formosane évoque sa passion.

去年的太陽花學運,徹底將台灣社會翻轉了過來,這樣的事件,在法國媒體的討論度卻不高。目前還在就學的孫有蓉和她的幾個朋友,便決定發起刊物「黎島」,期望能夠熱絡台法雙方的對話。雖然,這份季刊目前只有一張折成八格紙的微薄形式,其上所承載的卻是一份對台灣的深厚感情。本次的採訪中,身為總編輯的她,熱情全傾,與我們對談。

Q1. Pourquoi avez-vous choisi la France pour vos études?

A1. Je suis arrivée il y a presque quatre ans. J’ai choïsi la France parce que ce que j’avais étudié était lié à la philosophie française. J'avais certaines notions d'épistémologie et de phénoménologie. Mais c ‘est surtout grâce à mon professeur de philosophie sur place que je m’y suis intéresée davantage. À cette époque il accueillait de nombreux chercheurs français. J'ai alors découvert des choses que j'ignorais. Par exemple, la philosophie française se caratérise par une forte littérarité, ce qui la rend parfois difficilement intelligible. Même si je ne comprenais pas tout, je trouvais cela intéressant. Du coup, j’ai décidé de venir en France pour approfondir mes connaissances.

Là, j’ai opté pour la philosophie antique. Alors qu'on ne l' étudie que succintement à Taïwan, elle constitue ici le passage obligé des études philosophiques. Chaque étudiant en philosophie se doit de lire les textes fondamentaux. À Taïwan, on a tendance à commencer par des textes plus actuels. Cela crée un déséquilibre entre les étudiants taïwanais et français.

Q1. 當初為什麼選擇來法國唸書?

A1. 我來這邊快四年了,當初選擇來法國,是因為在台灣研究的主題和法國哲學很有關係。一開始,我接觸到了知識論和法國的現象學,但主要是我在哲學系的老師,在當時接待了很多法國學者,讓我接觸到了很多之前不懂的東西。法國的哲學有一個很特殊的風格,他的文學性很強,所以讓人覺得看不太懂它到底想要講些什麼。當時在似懂非懂的狀況下,覺得非常有趣,便決定來法國深造。

來到法國之後,我選擇先研究古代哲學,因為在台灣我們很少去仔細的了解古代哲學,我們只是當歷史在講。然而在法國,古代哲學的基礎很厚重,這邊每個讀哲學的學生都有讀過、有上過課,而台灣傾向從比較新的東西開始教起,所以雙方會有很多的差異。

Q2. Pourquoi avez-vous décidé de fonder le magazine Aurore Formosane?

A2. En 2014, pendant le mouvement "tournesol", des étudiants ont organisé deux manifestations de soutien à leurs homologues taïwanais. En participant à l’organisation de ces manifs, j’ai fait la connaissance d'un groupe de Taiwanais. Notre but était d’expliquer le plus clairement possible aux Français le contexte politique et historique dans lequel était né ce mouvement. Pour ce faire, nous avons a lancé une publication éphémère. Publier constituant pour moi une façon de traduire mon engagement.

Après le mouvement tournesol, nous avons invité quelques chercheurs français et taiwanais à participer à un colloque. L'un d' entre eux s'est demandé pourquoi, bien qu’un mouvement d'une telle ampleur ait lieu à Taïwan, les Français n'étaient pas très au courant. Il en est venu à la conclusion que c'était à cause de la complexité du contexte. Le fait pour un journaliste étranger de devoir, pour chaque nouvel article, retracer en détail les circonstances n'est pas chose aisée. Pour le lecteur, comprendre l'actualité n'est pas non plus facile.

Je pense qu'une publication rédigée en français par des Taïwanais apportera une certaine clarté. Aussi minime que soit son influence, elle aura le mérite de poser les premiers jalons d'une intelligence mutuelle.

Q2. 為什麼決定創辦「黎島」?

A2. 太陽花學運的時候,巴黎這邊也有一兩次的聲援行動,因為我有幫忙組織活動,因此認識了一群台灣人。這兩次的行動重點,是要讓法國人可以清楚的了解台灣的政治歷史脈絡,所以我們做了一次性的小型刊物,我參與行動的方式就是做刊物。

聲援行動之後,我們在這裡邀請了一些法國和台灣的學者,辦了一次研討會。其中有一個學者便提到,為什麼即便台灣發生這麼重大的事情,法國知道的還是這麼少。原因是因為台灣的歷史脈絡太複雜,如果每次報導都要重新解釋這樣的脈絡,對於記者來說太麻煩,對於讀者來說,也不容易接受。

我覺得我們能做出貢獻的,便是出版一份法文的刊物,即便它的影響力可能有限,但我們希望提供一個彼此認識的基礎。

Q3. Où peut-on se la procurer ?

A3. Pour l'instant, elle paraît sous une forme trimestrielle, à savoir quatre fois par an. On peut la trouver dans certains restaurants taïwanais et dans la plupart des écoles et des universités où est enseigné le mandarin. En France, on peut également s'abonner.

Q3. 我們在哪邊可以拿到這個刊物?

A3. 目前是以季刊的方式出刊,一年四期,在大部份有做中文研究的大學、中文學校,以及一些台灣餐廳都可以拿到我們的刊物。在法國,也可以訂閱紙本。

Q4. Sur quel thème porte le numéro 3 ?

A4. Il porte sur l’agriculture. On voit de nombreux pays multiplier des contrats d'importation avec d’autres souvent au détriment de l’agriculture. En France, les gens sont habitués à ce que la mobilisation des agriculteurs soit très forte. Le public est sensibilisé à leurs problèmes et peut ainsi comprendre les spécificités de la situation taïwanaise actuelle. Notre dossier va rendre compte du passage d'une société agricole à une société commerciale, en passant par une société industrialisée. Nous aborderons les difficultés qu'ont rencontrées les gens, la façon dont il les ont affrontées avant d'aborder la situation actuelle.

Q4. 目前出刊的第三期,內容為何?

A4. 我們這次的主題是農業。我們看到很多國家都不停的和他國簽署進口貿易協定,而農業常常是被犧牲的東西。法國幾次的農民運動,還蠻有名,法國民眾頗能理解其中的脈絡,藉著這樣的理解,他們便能同理台灣的歷史過程和現狀。我們嘗試呈現台灣社會在農業轉成工業化,並又嘗試轉為貿易發達的國家過程中,民間遭遇的困難和抵擋的方式,以及轉型後的現況。

Q5. Quel regard portez-vous sur votre vie en France? Y a-t-il des choses auxquelles vous ne vous habituez pas?

A5. Ce que j’aime et ce que je déteste en France, c’est la lenteur. Quand on a le temps et qu'on est de bonne humeur, c’est agréable de prendre son temps pour manger ou se balader. Il est vrai que ce sont des plaisirs que je ne me permets jamais à Taïwan. Par contre, quand on est pressé c’est vraiment pénible.

En fait, ce à quoi je ne m'habituerai jamais, c'est la nature des relations au sein d'un établissement scolaire. Bien que la France soit un pays qui accorde beaucoup d’importance à l’éducation, je trouve que l’université manque d'espaces où puissent se développer un esprit de communauté entre étudiants. Il n’y a pas pas de dortoirs. Les étudiants de troisième cycle n’ont pas de lieu où se réunissions. Chacun rentre chez soi après les cours. Les professeurs n’ont parfois même pas de bureau. On doit souvent attendre la réponse de son professeur par email. Je trouve cela dommage. Quand j’étais étudiante de troisième cycle à Taïwan, nous avions chacun notre bureau. Quand on se trouve face à une difficulté dans ses recherches, on peut facilement faire appel à un camarade pour en discuter. Ici, il est toujours possible de prendre rendez-vous avec un camarade mais l’ambiance n’est pas comparable.

Q5. 你在法國生活的感覺為何?有沒有什麼不適應的地方?

A5. 我喜歡和討厭的東西都是一樣的,就是速度慢。當你有時間、心情好的時候,慢慢吃個飯、慢慢在街上散步還不錯,那真的是在台灣從來沒有做過的事情。但當你很需要處理一件事情的時候,那真是很讓人困擾。

其實,我一直覺得難以適應的事情,反倒是這邊的師生關係。法國雖然是一個很注重教育的地方,但是學校裡沒有一個真的能讓學生聚集、培養感情的地方,學校不提供宿舍,研究生也沒有研究室,大家下課就走了,老師也沒有固定的辦公室,很多事情都得等老師回email。我覺得這樣很可惜。因為以前在台灣念研究所的時候,至少有個共同的研究室,遇到研究困境的時候,很容易就有同儕可以討論。當然,在這邊我們可以和同學私下相約,但那個氣氛就真的很不一樣。

Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site d’ Aurore Formosane : http://auroreformosane.org/category/activites-fr/

瞭解更多,請前往黎島網站:http://auroreformosane.org/category/activites-zh/

#interviewTW #bilingue

追蹤
Ma présence sur le web
  • Facebook B&W
  • Tumblr Basic Black
最新文章
Derniers articles
 
文章列表Archives
標籤 Tags